Le bassin du miroir de Versailles

Le bassin du miroir de Versailles, où danse l’eau avec la musique de Lully, tournant sur elle-même avec grâce

 

Un vestige d’un ensemble beaucoup plus grand : l’île Royale

En 1683, deux pièces d’eau sont creusées dans la partie Sud Ouest du jardin du château de Versailles.

La première existe encore. Il s’agit du Miroir. La seconde, plus grande, était de l’autre côté du chemin : l’île Royale. Elle était alimentée par les eaux du Miroir qui s’y déversaient par des cascades.

Toutefois, l’île Royale fut comblée en 1817 et remplacée par un jardin anglais. En effet, Louis XVIII fit procéder à ces modifications pour mettre fin au marais qui s’y était constitué. Les années révolutionnaires et d’empire avaient eu raison du bassin : il était devenu un dépotoir pour les versaillais. Ce bosquet est aujourd’hui connu comme le Jardin du roi.

 

Les jets d’eau du bassin du Miroir

Le bassin du miroir est aujourd’hui sublime grâce à ses jets d’eau. Donnant l’impression de danser, ils suivent la musique du Grand Siècle en montrant diverses facettes : les cinq jets principaux répondent aux nombreux plus petits qui les entourent.

Ainsi, avec en jouant avec la force du jet d’eau, son orientation, on peut revivre un temps en les regardant ces danses forgées par les fêtes et les étiquettes de la cour de Versailles au XVIIe siècle

 

Sources bibliographiques :

X
- Entrez votre position -
- or -
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer