La fontaine des innocents

La fontaine des innocents, au cœur de la Place Joachim du Bellay près des Halles, est une véritable rescapée de l’histoire de Paris

 

Fontaine des innocents
Fontaine des Innocents : photo prise en janvier 2014

La fontaine des innocents : Œuvre de l’architecte de la Renaissance, Pierre Lescot au XVIe siècle

Au centre du cimetière des innocents, depuis au moins 500 ans, était positionnée une première fontaine. Celle-ci est remplacée par une nouvelle issue du travail conjoint de l’architecte Pierre Lescot et du sculpteur Jean Goujon

Elle fut placée à proximité de l’église des Saints Innocents à l’angle des rues Saint Denis et aux fers. De cette position, ouverte sur la rue, elle était sur l’itinéraire des entrées royales dans Paris.

A l’époque, elle ne comportait que trois arcades avec cinq naïades des côtés rue (deux vers la rue Saint Denis et trois vers la rue aux fers).

L’eau s’écoulait par des petits mascarons.

En savoir plus : le cimetière des innocents

La fontaine des innocents est reconfigurée et déplacée lors de la destruction du cimetière des innocents

En 1784 et 1785, l’église des innocents et le cimetière sont détruits pour des raisons d’insalubrité. Seule la fontaine des innocents est conservée.

Elle est déplacée au centre de ce nouvel espace qui dés lors accueille le marché des innocents. Les architectes chargés de ces travaux décident de la reconfigurer et lui donner une forme de pavillon carré et une quatrième face est réalisée.

Trois naïades sont rajoutées (deux sur la face Sud et celle de gauche du coté Ouest) et quatre lions sont placés sur les côtés. Des bassins remplacent les premiers soubassements.

Augustin Pajou sera chargé de la réalisation de ces nouvelles sculptures.

En savoir plus : le marché des innocents

Marché aux Innocents en 1839 par AP Martial
Dessin par AP Martial du marché des innocents en 1839

En 1860, la fontaine des innocents est positionnée à sa place définitive

Après la construction des halles de Victor Baltard, le marché des innocents est fermé.

La fontaine est alors de nouveau déplacée, pour cette fois que quelques mètres. En effet, c’est l’ensemble de la place qui est repensé avec la construction de bâtiments du côté Ouest et d’un square du côté Est. Un temps, Baltard avait envisagé positionner de nouveau en angle la fontaine entre la rue Montorgueil et la rue Montmartre.

Le soubassement est refait avec des étages de six bassins sur chaque face et un grand bassin circulaire est réalisé. C’est ainsi qu’on peut l’admirer de nos jours.

 

Visiter le quartier des innocents

Place Joachim du Bellay

M° Chatelet Les Halles (Lignes 1, 4, 7, 11, 14)

Bus 67, 58, 81, 75, 76, 38, 47, 39 Arrêt Châtelet

 

Sources bibliographiques :

Crédits photographiques : BNF – Gallica

 

Les champs avec une * sont obligatoires
X
- Entrez votre position -
- or -
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer