La fontaine de l’Encelade de Versailles

La fontaine de l’Encelade à Versailles où un géant vaincu prisonnier sous terre ne peut que cracher de l’eau

 

L’un des plus grands jets du jardin de Versailles

A proximité du Char d’Apollon, dans le bas du jardin de Versailles, le bosquet de l’Encelade cache une magnifique fontaine. Pour y accéder, il faut d’abord accepter de se perdre dans les allées et la charmille des bosquets du côté nord des jardins. Tout d’un coup, au détour d’une clairière s’affiche la fontaine de l’Encelade.

Réalisée par Marcy, en 1676, sur les plans de Le Brun, elle met en scène un géant. En plomb, la statue est « accablée sous le mont Ossa et le mont Olympe ». Du géant, on n’aperçoit que la tête, une main et un grand bras.

Lors des grandes eaux, la statue crache un grand jet par la bouche, jusqu’à 23 mètres.

Dans l’eau tout autour, il est accompagné par ses compagnons du mont Pélion. 

 

Le mythe d’Encelade

Comme tous les géants, Encelade fut un fils de Gaia (la Terre) et d’Ouranos (le Ciel). Il prend part avec les siens à la grande bataille contre les dieux de l’Olympe, la Gigantomachie. Toutefois, il est vaincu par Mercure.

C’est alors qu’il est enterré en Sicile, sous le mont Etna. Ainsi, selon les mythes, les éruptions du volcan correspondent à sa respiration. Les anciens attribuaient à ses mouvements sous la montagne les tremblements de terre. 

 

L’interprétation pour le règne de Louis XIV

Pendant toute sa vie, le roi Soleil fut marqué par la Fronde. Aussi, il prit soin de maîtriser les grands seigneurs de son royaume. La fontaine de l’Encelade présente donc un message politique. 

En effet, elle rappelait ce qui arrivait à ceux qui osaient s’opposer à lui. 

 

Sources bibliographiques :

X
- Entrez votre position -
- or -
%d blogueurs aiment cette page :