Le regard Saint Martin

Le regard Saint Martin , le souvenir du captage des eaux de Belleville , réalisé par Saint Martin des Champs.

 

Au détour de la rue des Cascades, sur la colline de Belleville, une maison en pierre attire l’attention. Il s’agit du regard Saint Martin

 

L’accès à une galerie souterraine

Ce regard porte bien nom. En effet, il fut réalisé pour pouvoir accéder à une galerie souterraine, destinée à prélever et acheminer l’eau de Belleville.

C’est en effet, à l’initiative des religieux de Saint Martin des Champs que cette galerie de 125 mètres de long fut construite. En effet, ils souhaitaient pouvoir prélever cette eau de Belleville, pour alimenter leur enclos. Pour cela, ils firent également construire un aqueduc à la sortie de la galerie.

 

Le début du captage était situé un peu plus haut, au niveau de la place du Guignier.

 

La plaque du regard Saint Martin :

Voici la traduction en français des inscriptions latines :

« Fontaine coulant d’habitude pour l’usage commun des religieux de Saint-Martin de Cluny et de leurs voisins les Templiers. Après avoir été trente ans négligée et pour ainsi dire méprisée, elle a été recherchée et revendiquée à frais communs et avec grand soin, depuis la source et les petits filets d’eau. Maintenant enfin, insistant avec force et avec l’animation que donne une telle entreprise, nous l’avons remise à neuf et ramenée plus qu’à sa première élégance et splendeur. Reprenant son ancienne destination, elle a recommencé à couler l’an du Seigneur 1633, non moins à notre honneur que pour notre commodité. Les mêmes travaux et dépenses ont été recommencés en commun, comme il est dit ci-dessus, l’an du Seigneur 1722 »

La trace des religieux sur la façade

Bien qu’abimée, la façade du regard offre deux reliefs.

Sur la gauche, les meilleurs yeux peuvent voir Saint Martin sur son cheval.

Celui de droite est totalement martelé. Il représentait par le passé les armes de Saint Jean de Jérusalem. Cet ordre religieux, appelé aussi les Hospitaliers, était installé dans l’enclos du Temple. Grâce à son accord avec Saint Martin des Champs, ils bénéficiaient de cet apport en eau.

 

Sources bibliographiques

X
- Entrez votre position -
- or -
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer