Saint Côme

Saint Côme, petite église et ancienne dépendance de Saint Germain des prés était une paroisse de l’Université

 

Une paroisse remontant à l’intégration du quartier dans Paris au début du XIIIe siècle

Tout comme Saint André des arts, Saint Côme fut une église édifiée par l’abbé de Saint Germain au début du XIIIe siècle. Ici aussi, il convenait de donner une paroisse à des habitants de l’ancien faubourg Saint Germain qui s’était retrouvé dans Paris, à l’intérieur des murailles de Philippe Auguste.

Il était possible, sans certitude, qu’un autel existait déjà depuis 1163.

 

L’abbé de Saint Germain des prés nomma le curé de Saint Côme jusqu’en 1345. Il céda alors la nomination à l’Université de Paris.

 

L’église de Saint Côme, bâtie à proximité d’un carrefour de Saint Séverin était légèrement en biais. Elle contenait un grand reliquaire en bois doré, qui devait contenir des reliques de son saint patron.

 

Saint Côme abritait la confrérie des chirurgiens, ainsi que celles de dévotion du Très Saint Sacrement et de Saint Joseph.

 

Une église transformée en atelier de menuiserie suite à la Révolution

A la Révolution, l’église fut vendue avec son cimetière en 1797. Saint Côme servit alors comme atelier de menuiserie.

Elle fut enfin détruite en 1836. Lors des travaux de percement de la rue du pont Louis Philippe, on découvrit des tombes en brique, recouvertes d’un enduit en plâtre.

 

 

Sources bibliographiques :

  • Lebeuf, Jean. Histoire de la ville et de tout le diocèse de Paris. T2 1893.

Inscrivez vous à notre newsletter (fréquence mensuelle maximum)

X
- Entrez votre position -
- or -
Puis-je vous aider ?
Powered by Replace Me
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer