Le théâtre de la première moitié du XVIIe siècle

Le théâtre de la première moitié du XVIIe siècle: la tragédie devenue un art change totalement les spectacles

 

La tragédie commence à remplacer les farces

Au tout début du XVIIe siècle, Alexandre Hardy donna dans l’Hôtel de Bourgogne des tragédies. C’est alors qu’une mutation profonde du théâtre se produisit dans ces lieux. Finis les mystères du Moyen Age ! Finis les farces de la Renaissance ! La période d’or de la tragédie s’ouvre. Hardy annonça en effet Corneille et Racine.

Au début du siècle, la salle du théâtre de l’Hôtel de Bourgogne continuait à être utilisée par diverses troupes. Ainsi, sur cette scène des troupes italiennes, espagnoles y jouèrent.

Avec les décennies de ce début de siècle, la tragédie se structure davantage. Corneille en fut le maître inconstesté, profitant d’une nouvelle salle, avec ses libertés : le théâtre du Marais

 

Un décor qui se complexifie pour renouer avec la scène antique

A partir de 1610, le décor jusqu’alors rudimentaire est revu. En effet, les teintures sans rapport avec les pièces sont retirées. On y installe des décors types : un palais, une place publique et un paysage. Avec ces trois composantes, la plupart des pièces y trouvaient leur compte.

Ensuite, les décennies passant, la complexification de la scène s’accentue.  Ainsi, en 1634, le décor est composé de pilastre, de corniches, de moulures. L’objectif est alors de renouer totalement avec le théâtre antique.

La scène de l’Hôtel de Bourgogne contient alors trois portes : une dans le fond et une de chaque côté.

Ensuite, c’est en 1630 que le rideau de la salle est inauguré. Sur le modèle italien, il était composé de deux pièces verticales, qui étaient déplacées horizontalement.

Par ailleurs, au début du XVIIe siècle, les costumes étaient très rudimentaires. Les acteurs choisissaient en effet des habits très simple, jouant pour la plupart derrière un masque.

 

L’arrivée pour la première fois de femme sur scène

Le XVIIe siècle est marqué par l’arrivée de femme sur scène. Elle fit son entrée dans la première moitié du siècle, pour avoir enfin sa place régulière dans la seconde. Parmi les toutes premières actrices, on peut citer notamment Marie Fairet qui fut autorisée à rentrer dans une troupe.

C’est seulement en 1682 que le corps de ballet de l’Opéra accepta des danseuses.

 

Une nouvelle organisation de la salle du théâtre

Dans le Palais cardinal, qui deviendra par la suite, le Palais royal, fut installé par Richelieu un nouveau format de salle. En effet, la scène fut située à des bouts des lieux. Le reste de la salle montait progressivement pour se finir au bout par des balcons. Le tout fut peint. C’est la première fois que la structure des salles de théâtre que nous connaissons aujourd’hui fut réalisée en France.

Contrairement aux théâtres antiques, les spectateurs n’étaient pas assis sur de la pierre mais sur des bancs en bois.

Dans cette nouvelle salle, les machines étaient importantes pour transporter des objets sur la scène.

 

Ainsi, avec la première moitié du XVIIe siècle, le théâtre se rapproche de celui que nous connaissons bien aujourd’hui.

 

Sources bibliographiques :

Inscrivez vous à notre newsletter (fréquence mensuelle maximum)

X
- Entrez votre position -
- or -
Puis-je vous aider ?
Powered by Replace Me
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer