Les théâtres de jeux de paume de Molière

Les théâtres de jeux de paume de Molière, là où le comédien fut à ses débuts criblé de dettes avant de partir en province

 

La salle des tous premiers débuts : le jeu de paume des Métayers

Nous sommes en 1643. Molière réunit alors des acteurs sous le nom d’Illustre Théâtre. Il a juste 20 ans et vient de quitter sa famille. Il rejoint en effet les Béjart et se lance. Pour ce faire, la troupe jette son dévolu pour commencer dans la salle du jeu de paume des Métayers en bas de la rue Mazarine. Cette salle était à l’angle avec la rue de Seine, à proximité de la tour de Nesle, dans les fossés de l’enceinte de Philippe Auguste. Elle a alors une forme rectangulaire et fut aménagée sur le modèle du théâtre du Marais.

 

Le déménagement vers le Marais

Cependant la troupe du vite déménager. En effet, soit en raison de manque d’espace, soit de dettes, elle chercha un quartier plus animé en décembre 1644. Pour cette raison, elle rejoignit le jeu de paume de la Croix Noire, rue des Barres, dans le quartier du port Saint Paul. Pour ce déménagement, la troupe emporte avec elle les bois et les loges. 18 jours suffisent pour réaménager la nouvelle salle.

 

Le jeu de paume de la Croix noire

Situé à proximité des beaux hôtels, de la place Royale, ce jeu de paume appartenait à Denise Philippe, épouse de Philippe de Parade, contrôleur des gages du Parlement.

Le comédien dut reprendre la salle à un maître paumier. L’emplacement était d’ailleurs ancien. Construit contre l’enceinte de Philippe Auguste, il était déjà existant 1573, à proximité de la Tour Barbeau, non loin de l’Hôtel de Sens.

La salle était alors rectangulaire dans le sens Nord Sud. Pour y accéder de la rue des barrés, il fallait traverser à côté une petite maison occupée par deux boutiques. On y passait par une petite allée, large de simplement 1,2 mètre.

Ce jeu de paume disposait d’une cave, d’un rez-de-chaussée, de trois étages et un grenier. Elle avait une façade qui donnait sur le quai, appelé alors aux ormes. C’est sur celle-ci que s’affichait son enseigne : « A la Croix Noire ».

 

Quelques spectacles donnés alors par la troupe de l’Illustre théâtre

En 1645, la troupe de l’Illustre Théâtre joua Artaxerce, la seule pièce de cette période de Molière encore connue aujourd’hui.

On sait également la troupe bénéficia alors d’un appui de Gaston d’Orléans, pour laquelle elle aurait participé à une fête de l’Hôtel du Luxembourg en 1645 également.

A cette même époque, Molière vivait au coin de la rue des Jardins Saint Paul, dans une maison de mercier.

 

Le départ de la salle pour rejoindre le jeu de paume de la croix blanche

En raison de ses dettes, Molière fut un temps emprisonné au Châtelet. Pour se sortir d’affaires, il dut obtenir l’aide d’un certain Léonard Aubry.

En effet, malgré la proximité avec les beaux hôtels, le jeu de paume de la Croix noire ne fut pas une meilleure affaire que celui des métayers pour Molière. Aussi, la troupe dut quitter les lieux quelques temps après la sortie de prison de Jean Baptiste Poquelin.

Elle alla un temps au jeu de paume de la Croix Blanche, dans le faubourg Saint Germain, rue de Buci. Elle quitta enfin complètement Paris en 1646 pour aller jouer dans les villes de province.

 

Sources bibliographiques :

Inscrivez vous à notre newsletter (fréquence mensuelle maximum)

X
- Entrez votre position -
- or -
Puis-je vous aider ?
Powered by Replace Me
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer