La signature de Jules Lavirotte

La signature de Jules Lavirotte : signe d’un artiste qui s’affiche de plus en plus librement en se démarquant

 

Comme souvent pour l’Art nouveau, les signatures des architectes sur les façades de leurs immeubles sont très travaillées. Jules Lavirotte, sur ce plan, nous laisse de magnifiques œuvres, qu’il a parsemé sur ses beaux immeubles parisiens. 

Nous vous proposons ici de revenir sur ces belles traces qui valent aussi le coup d’oeil, en passant devant ces beaux édifices. 

 

La première trace, toute simple au 151 rue de Grenelle

Au 151 de la rue de Grenelle, Jules Lavirotte réalise son premier immeuble parisien.

L’audace est là, comme on peut le voir avec la façade de cour toute en céramique. Toutefois, elle est derrière.

Devant, tout est encore bien sage ! Avec de la pierre de taille et des décors travaillés mais sans trop de fantaisie. Elle se fait discrète, comme le témoigne les sauriens de la porte d’immeuble. Seuls les connaisseurs de l’argot d’alors y comprennent l’allusion sexuelle. 

Alors la signature est à l’image. Simple !

signature de Jules Lavirotte 151 rue de Grenelle
signature de Jules Lavirotte 151 rue de Grenelle – photographie prise en mai 2018

 

Nous sommes en 1898, le changement de siècle n’a pas encore eu lieu. Mais le temps passe très vite.

 

Une signature plus affirmée au 12 rue Sédillot

Seulement, l’année suivante, en 1899, Jules Lavirotte réalise l’Hôtel Monttessuy. Ici, certes la pierre de taille est toujours de rigueur, mais les formes sont plus affirmées, les ferronneries avec davantage de fantaisie. 

La signature s’affiche davantage. On commence à la retrouve stylisée. On pourrait penser qu’elle correspondrait à une police de caractère propre. En complément, toujours cette petite abréviation : Arch.

signature de Jules Lavirotte sur l'Hôtel Monttessuy
signature de Jules Lavirotte sur l’Hôtel Monttessuy – prise en février 2018

 

La mise en avant encore plus affirmée comme un artiste qui se respecte

Sur son fameux immeuble Lavirotte, avenue Rapp, l’architecte peut alors faire jouer librement son imagination et sa fantaisie. On les retrouve partout : sur la porte, les balcons, les céramiques. Partout ! 

Il faut aussi connaître le nom de cet architecte qui ose se démarquer dans cette avenue : Jules Lavirotte. 

Alors l’artiste, puisque c’est de plus en plus ainsi qu’il faut le voir, met en avant sa marque, sa signature. 

Pour cela, il l’introduit dans une céramique, une de ses marques de fabrique. Le vert se détache de la pierre. Avec toujours, ces quatre lettres : Arch. Nous sommes en 1901 et avons changé de siècle.

signature de Jules Lavirotte sur l'immeuble Lavirotte
signature de Jules Lavirotte sur l’immeuble Lavirotte – photographie prise en février 2018

 

L’ « architecte » du Céramic Hôtel

Alors certes, le lieu aurait peut être été une « maison meublée » mais la façade est totalement recouverte de céramique. Cette dernière lui donne d’ailleurs son nom : Céramic Hôtel

Cet ensemble est aussi l’occasion d’afficher le travail d’équipe qui compte pour Jules Lavirotte. Il est fidèle dans le travail, faisant appel à Alexandre Bigot pour les céramiques, notamment. 

Alors, pourquoi ne pas afficher tous les noms des contributeurs ? On les retrouve largement présente sur la façade, entourant la porte.

Jules Lavirotte se choisit une bonne place et les jeux de couleurs mettent largement en avant son nom. 

Il s’affiche d’ailleurs comme « Architecte ». Fini les abréviations ! 

signature de Jules Lavirotte sur le Céramic Hotel
signature de Jules Lavirotte sur le Céramic Hotel – photographie prise en février 2018
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer