Hôpital de la Trinité et les enfants bleus

L’hôpital de la Trinité et les enfants bleus : d’un refuge pour pèlerins, à la formation des enfants pauvres.

 

 

 

L’hôpital de la Trinité, fondé au XIIIe siècle à proximité de la Fontaine de la Reine

Au début du XIIIe siècle, deux seigneurs achètent un terrain sur la route de Saint Denis, au delà des murs, à l’emplacement actuel du carrefour entre les rues Saint Denis et Greneta dans le 3e arrondissement pour y loger des pèlerins ne pouvant entrer dans Paris

Très vite, l’évêque de Paris prend la maison sous son autorité, négocie avec le chapitre de Saint Germain l’Auxerrois pour y installer une église dédiée à la Trinité.

On y construit un cimetière destiné à recevoir également les pestiférés de Paris.

Au XVIe siècle, on y donna des mystères, ces drames ancêtres de notre théâtre.

 

La formation des enfants bleus à l’Hôpital de la Trinité

Sous le règne d’Henri II, on décide alors d’apprendre un métier aux enfants pauvres. Aussi, l’hôpital de la Trinité est retenu pour les accueillir. Ces enfants portaient un drap bleu qui leur donna leur nom : les enfants bleus.

Ils étaient formés par des compagnons qui par l’occasion furent acceptés comme maître dans leur profession, ou par des maîtres qui avaient alors la possibilité d’accueillir un second apprenti.

Bien que cela soit une mesure d’ascension sociale, les corporations de l’époque n’apprécièrent que très peu cette initiative qui perdura jusqu’à la Révolution.

 

La destruction à la Révolution.

L’hôpital fut détruit en 1789. De son côté, l’église fut vendue en 1812 et enfin détruite en 1817. On y construisit alors sur place le passage de la Trinité.

 

Hopital de la Trinité - enfants bleus en 1739
L’Hôpital de la Trinité, siège des enfants bleus en 1739 – extrait du plan de Turgot

 

Sources bibliographiques :

  • Sauval Henri, Histoire et recherches des antiquités de la ville de Paris T1. 1724
  • Lebeuf, Jean. Histoire de la ville et de tout le diocèse de Paris. T1 1893.
  • Pascal, Jean-Baptiste Étienne. Notice sur la Paroisse de Saint-Nicolas-des-Champs à Paris 1841
Fields marked with a * are required

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer