Le jardin des Champs Elysées

Le jardin des Champs Elysées, une promenade pour la reine à ses débuts pour être aménagés par Adolphe Alphand au Second Empire

La première ébauche au début du XVIIe siècle : le Cours la Reine

Après avoir acheté un vaste terrain dans le prolongement du jardin des Tuileries, Marie de Médicis fit planter en 1616 un parc. 3 allées, 4 rangées d’ormes et des grilles de fer protégeant l’ensemble.

Ainsi naquit le Cours la Reine, où l’épouse d’Henri IV pouvait à sa guise se promener en carrosse.

 

L’émergence de la promenade des Champs Elysées.

En 1670, on poursuivit l’aménagement de cette plaine qui allait jusqu’au Roule, en y plantant de la pelouse, et de nouvelles allées.

C’est vers cette période que cette promenade prit le nom d’abord de Grand Cours puis de Champs Elysées.

L’allée centrale, dans la perspective du jardin des Tuileries était la plus spacieuse, s’élançant vers l’Ouest. C’est au bout de celle-ci qu’on construisit la barrière de l’Etoile du mur des Fermiers Généraux.

 

Un réaménagement de la promenade des Champs Elysées en 1765

Le surintendant de Marigny décida alors de réaménager le jardin en faisant replanter des arbres. On redessina les allées qu’on voulait alors plus nombreuses.

C’est sur ce dessin qu’on rajouta les Chevaux de Marly, à la demande de la Convention dans le bas de l’allée et des fontaines de Jacques Hittorff pendant la Monarchie de Juillet, suite au réaménagement de la Place de la Concorde.

 

En savoir plus sur les fontaines des Champs Elysées

 

L’aménagement du jardin des Champs Elysées au Second Empire

Arguant du fait que les jardins n’attiraient pas assez de personnes – les parisiens les traversaient pour se rendre au Bois de Boulogne-, sous l’autorité d‘Adolphe Alphand, l’administration municipale de Paris décida en 1558 de transformer la promenade en jardin.

On ne toucha pas aux allées mais on rajouter de part et d’autre de la grande avenue, des pelouses vallonnées, avec des massifs d’arbres et des corbeilles de fleurs.

 

Pour permettre aux parisiens de venir nombreux, on organisa :

  • des espaces de détente avec la construction d’une petite salle de théâtre : les Folies Marigny
  • des théâtres de Marionnette
  • des chalets concédés à des marchandes de gâteaux et de jouets.

 

Les espaces sont organisés en carrés : 

Sud

Ouest

Rond Point des Champs Elysées

Nord
Carré du Rond Point Avenue des Champs Elysées Carré Marigny
Carré du Battoir Carré de l’Elysée
Carré Ledoyen Carré des ambassadeurs

Est

Place de la Concorde

 

Jardins des Champs Elysées
Jardins des Champs Elysées – prise en juillet 2015

 

Ces jardins sont ceux aujourd’hui qu’on peut retrouver entre la Concorde et le Rond Point des Champs Elysées. Du côté de la Seine, ils ont connu de vaste réaménagement lors de la construction du Petit Palais et du Grand Palais pour l’Exposition Universelle de 1900.

 

Sources bibliographiques

Fields marked with a * are required

Bonjour,

Quel plaisir de partager avec vous ces belles histoires de Paris !

Suivez nous avec notre Lettre mensuelle en remplissant les champs suivants ou sur notre page Facebook 

Vous pouvez retrouver les derniers numéros à partir de ce lien

 

Vous inscrire à la lettre d'Histoires de Paris

* champs obligatoires

J'ai lu et accepté la politique de confidentialité *
Idée de sortie
 
 


%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer