La rue Pasquier rattrapée par la crue de 1910

La rue Pasquier rattrapée par la crue de 1910 : on évacue vite face aux risques d’excavation et d’inondation.

 

Petite rue du VIIIe arrondissement, la rue Pasquier longe le square Louis XVI. En règle générale, cette rue de ce quartier cossu ne fait guère parler d’elle. Il faut cependant compter avec la crue de 1910.

En effet, au plus fort du fléau, elle se retrouva prise au piège des eaux.

Il faut dire que l’inondation longeait le boulevard Haussmann du Printemps à la place Saint Augustin approximativement.

 

Le risque d’affaissement

Dans ce quartier, le danger ne venait pas, comme on peut l’imaginer d’un débordement des quais. C’étaient les infiltrations qui apportaient l’inondation. En effet, le sol était totalement gorgé d’eau ! Il était donc très instable et des excavations se produisaient à plusieurs endroits !

Le Matin du 29 janvier nous signale :

« On évacue l’immeuble 17, rue Pasquier, où depuis 10h25 du soir, un affaissement s’est produit. »

 

Arrivée de l’inondation

Après le risque d’excavation, c’est au tour de l’eau de se répandre sur la chaussée, venant des abords de la gare Saint Lazare, ainsi que l’explique le Petit Parisien du 29 janvier 1910 :

« Elle s’est étendue en nappe sur la chaussée, envahissant le square de la Chapelle Expiatoire, les rues Pasquier et d’Anjou. »

 

« Les rues de l’Arcade, d’Anjou, Pasquier, Rome et le boulevard Haussmann sont recouverts d’une profonde nappe d’eau : des bachots glissent le long des immeubles »

 

On évacue plusieurs immeubles :

Il fallut même évacuer les bureaux de la police :

« A dix heures, M. Rajaud, commissaire du quartier, dont les bureaux sont situés au rez-de-chaussée d’un immeuble situé dans cette voie, a dû déménager ses artiches et s’installer au 35, faubourg Saint Honoré. »

Les évacuations se poursuivaient :

« Auparavant, le magistrat avait fait évacuer l’immeuble situé au n°17 de la rue Pasquier, alors que les ouvriers du service des eaux établissaient une digue tout le long de la rue des Mathurins. »

 

Sources bibliographiques :

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer