La grande perspective du parc de Saint Cloud

La grande perspective du parc de Saint Cloud, en montant et en s’éloignant de la Seine, ponctuée de jet d’eau

 

Dans l’axe du château, une grande perspective avait été dessinée dans le jardin de Saint Cloud, avec un jeu de terrasses successives. 

Ici, même si le jardin commença à être aménagé avant, le maître français des jardins et de la perspective du Grand siècle a été à l’oeuvre : André Le Notre.

Nous allons avancer dans cette perspective progressivement, en partant du château et en s’éloignant de la Seine.

Ce qui est intéressant à Saint Cloud, c’est que pour avancer dans le jardin, il faut monter, et non descendre comme à Versailles.

 

La terrasse des oliviers

Tout d’abord après avoir emprunté quelques marches, nous voici sur une première terrasse. Elle est simple dans son organisation, avec une large allée dans son centre. 

Deux parterres de buis et fleurés longent de chaque côté l’allée centrale. Au bout, un bassin central a été creusé avec un premier jet. 

C’est ici lorsque la belle saison est là que des orangers sont placés.

 

L’allée des statues

De nouveau, il faut monter quelques marches, situées sur les deux côtés de l’axe formé par le bassin. 

A nouveau, on retrouve la logique d’une allée centrale. Deux bandes herbagées accompagnent la perspective. Régulièrement, on retrouve des conifères taillés en cônes. 

 

Le parterre des 24 jets

Ce parterre marque la première clôture du jardin et de la perspective. Cette clôture est d’ailleurs symbolique avec les jets d’eau en forme de barrière. Ensuite, les limites véritables bloquent tout passage. 

Au centre du parterre, un bassin avec un autre jet est installée.

Tout autour de l’ensemble, des statues sont visibles. Elles datent du Second Empire et correspondent à une commande de la part de Napoléon III.

En savoir plus

 

Le tapis vert

Au delà des 24 jets, la perspective se poursuit. Elle continue d’ailleurs à monter. Toutefois, le promeneur doit passer par une grande allée plantée d’herbe.

 

La grande gerbe 

Ici la grande perspective se termine. Elle est clôturée par une grande gerbe d’eau, couronnant l’ensemble. 

 

Sources bibliographiques

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer