La place Beaugrenelle sous 2 mètres d’eau

La place Beaugrenelle sous 2 mètres d’eau en janvier 1910 ! L’horreur est totale et le lieu très dangereux…

En 1910, la place Beaugrenelle ne s’appelait pas encore la place Charles Michels. Lors de la crue, elle se retrouva totalement submergée au fur et à mesure que la crue augmentait. Revue de presse

Inondation par la ligne de chemin de fer

Ici, le long de la Seine, passait la ligne de chemin de fer qui permettait de relier les Invalides avec Versailles. Situé en contrebas des quais hauts, celle ligne était (et est encore) un point d’accès facile pour l’eau du fleuve en crue.

C’est d’ailleurs, au niveau du pont de Grenelle et de la place Beaugrenelle, que l’eau fit son entrée dans le tunnel du chemin de fer, comme le rapporte le Petit Parisien le 23 janvier 1910 :

« Dans la soirée, les eaux ont continué à envahir les voies de la ligne de Paris Invalides à Versailles, près de la gare du pont de Grenelle. »

Envahissement de la place

Cependant, l’eau continua à monter. Elle devait envahir toutes les rues aux alentours. Dépêché sur place, un journaliste du Petit Parisien écrit le 27 janvier 1910 : 

« Dans le quartier de Grenelle, c’est la désolation. L’eau gagne toujours du terrain : la place Beaugrenelle est inondée, ainsi que les rues Linois et des Entrepreneurs. »

Incident dans la place

En montant, l’eau transforme les lieux en endroit toujours plus dangereux ! Le Petit Parisien rapporte le 28 janvier la situation suivante :

« Place Beaugrenelle, M. Remongin, officier de paix, tomba à l’eau, mais il en fut quitte pour un bain froid. »

Le Matin complète le même jour :

« Dès hier matin, la plupart des rues situées entre la Seine, la rue des Entrepreneurs et l’avenue Félix Faure avaient été envahies par le flot impitoyable, un flot sale et bourbeux qui jusqu’au soir allait continuer son œuvre dévastatrice. »

C’est tout le quartier qui est touché.

2 mètres d’eau.

Et la Seine continue de monter… Aussi, le 29 janvier, le Petit Parisien revient faire un état des lieux :

« En s’éloignant vers la place Beaugrenelle, même désolation. Deux mètres d’eau la recouvrent. »

Le quartier est tellement touché, qu’il poursuit son compte rendu : « Le groupe scolaire de la rue Lacordaire est évacué. Inondés encore, les rues Saint Charles, de la Convention, Peytel, l’avenue Félix Faure, le quai de Javel, les fortifications… »

Sources bibliographiques :

Bonjour,

Quel plaisir de partager avec vous ces belles histoires de Paris !

Suivez nous avec notre Lettre mensuelle en remplissant les champs suivants ou sur notre page Facebook 

Vous pouvez retrouver les derniers numéros à partir de ce lien

 

Vous inscrire à la lettre d'Histoires de Paris

* champs obligatoires

J'ai lu et accepté la politique de confidentialité *
Idée de sortie
 
 


%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer