La rue Buffon envahie par la crue de 1910

La rue Buffon envahie par la crue de 1910 : l’eau remonta alors la rue sur tout le long du Jardin des Plantes

Longeant le Jardin des Plantes, la rue Buffon, dans le Ve arrondissement, fut sévèrement touchée. Certes les eaux envahissaient la chaussée, mais on craignait pour la sécurité de certains immeubles. Revivons ce drame sur la base des témoignages de l’époque !

La rue Buffon menacée

Une semaine après le début de la crue de la Seine, les eaux menacent la chaussée de la rue Buffon. Le 26 janvier, le Matin écrit :

« Les rues de Buffon, de la Bièvre, Maître Albert, des Grands degrés, du Haut Pavé et la place Maubert sont très menacées. »

Faute alors aux égouts et à la forte pression qui y était du fait des infiltrations.

« Le service municipal a fait établir autour de chaque bouche d’égout des cheminées cimentées qui momentanément empêchent l’envahissement de la chaussée.

Mais personne n’espère que cet obstacle suffise. »

Fermeture d’une école maternelle

Le lendemain, l’eau arrive véritablement dans la rue. Le Petit Parisien signale :

« L’école maternelle des filles a dû être fermée à huit heures du matin. Dans les salles de classe, l’eau monte jusqu’à 50 centimètres. La rue a été barrée à l’aide de corde. »

Mais tout le quartier est touché :

« Et il en va de même pour la plupart des rues du cinquième arrondissement. Partout, les caves sont inondées. Par endroits, des pompes d’épuisement fonctionnent : c’est sur les chaussées déjà inondées qu’elles répandent le liquide qu’elles aspirent. »

Un immeuble menacé

Avec les nombreuses infiltrations du fait de la crue, le sous-sol est gorgé d’eau. Les fondations de certains édifices sont touchées.

Le 29 janvier, le Petit Parisien écrit :

« L’immeuble 67, rue Buffon, menace de s’écrouler. En hâte, les locataires ont évacué les immeubles. »

Le Matin complète :

« A 6h35, la chaussée menace de s’effondrer sur une longueur de de soixante-quinze mètres, rue de Buffon, au voisinage de la rue Geoffroy Saint Hilaire. Les locataires évacuent leurs logements »

On rapporte aussi, qu’un passage à proximité est touché :

 « Le passage situé entre les rues Santeuil et Geoffroy Saint Hilaire est complètement inondé. On a installé des passerelles pour le passage des habitants. »

Sources bibliographiques :

Bonjour,

Quel plaisir de partager avec vous ces belles histoires de Paris !

Suivez nous avec notre Lettre mensuelle en remplissant les champs suivants ou sur notre page Facebook 

Vous pouvez retrouver les derniers numéros à partir de ce lien

 

Vous inscrire à la lettre d'Histoires de Paris

* champs obligatoires

J'ai lu et accepté la politique de confidentialité *
Idée de sortie
 
 


%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer