La rue saint Charles prise sous les eaux en crue

La rue saint Charles prise sous les eaux en crue : quand la rue devient un véritable petit bras de la Seine !

Lors de la crue de 1910, le quartier de Javel, situé dans le XVe arrondissement fut durement éprouvé. L’eau y pénétra très loin dans la ville, au moins jusqu’à l’avenue Felix Faure !

Aussi, pas surprenant de lire dans les journaux de l’époque que la rue Saint Charles fut elle aussi noyée par les eaux.

En effet, après avoir noyé le tunnel du chemin de fer, l’eau dépassa le niveau du quai et alla se perdre dans les rues.

Début de l’inondation de la rue Saint Charles

C’est dans son édition du 25 janvier 1910 que le Radical commence à évoquer l’inondation de la rue Saint Charles : « Rue Saint Charles, à l’angle de la rue de l’église, il y a 0m.20 d’eau »

Aussi, pas surprenant de retrouver dans son numéro du lendemain, la remarque suivante : « Des passerelles ont été établies le long des trottoirs de la rue Saint Charles. »

Le journaliste poursuit, tout en évoquant la situation au niveau du quartier de Javel :  

« De petits murs sont élevés autour des regards d’égouts, rue Leblanc. Un service de va-et-vient est fait par bachot ; il en est de même rue Saint Charles, rue Payen et rue de Javel. »

La rue Saint Charles empruntée par les barques

Cependant, le 26 janvier, la crue n’avait pas encore atteint son pic. L’eau continuait à monter… sans donner jamais l’impression de vouloir s’arrêter.

Le 27 janvier 1910, le Petit Parisien s’intéresse à son tour à la rue Saint Charles :

« Le niveau s’élève également d’heure en heure sur le quai et le boulevard de Grenelle, rue du Théâtre, rue Rouelle, rue des Usines et rue Saint Charles où fonctionnent un service de bachotage et des transports par tombereaux. »

A son tour, le Matin du 29 janvier 1910 évoque la situation du quartier :

« Le numéro 34 de la rue du Fer à moulin est inondé. Il y a 25 centimètres d’eau rue de Lourmel et rue des entrepreneurs. Rue Saint Charles, de nombreux habitants ont évacué les maisons envahies. Rues de Javel, Sainte Lucie, impasse Saint Charles, des bachots ravitaillent les sinistrés. »

Sources bibliographiques :

Bonjour,

Quel plaisir de partager avec vous ces belles histoires de Paris !

Suivez nous avec notre Lettre mensuelle en remplissant les champs suivants ou sur notre page Facebook 

Vous pouvez retrouver les derniers numéros à partir de ce lien

 

Vous inscrire à la lettre d'Histoires de Paris

* champs obligatoires

J'ai lu et accepté la politique de confidentialité *
Idée de sortie
 
 


%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer