La ruine de la porte Saint Jean de l’Hôtel de Ville au Parc Monceau

La ruine de la porte Saint Jean de l’Hôtel de Ville : une porte Renaissance d’un bâtiment détruit à la Commune

 

Pour comprendre cette curiosité actuelle du Parc Monceau, il est nécessaire de se déplacer. Retournons près de la Seine, devant l’Hôtel de Ville.

Depuis de nombreux siège, la municipalité, représentée par le prévôt des marchands, était hébergée dans la Maison aux piliers, devant la place de Grève.

 

L’ancien Hôtel de Ville

Au début du XVIe siècle, François 1er donna l’ordre de donner un nouveau bâtiment à la ville de Paris. Il fit alors appel à un architecte italien : Boccador.

Ce bâtiment illustre n’existe plus de nos jours. En effet, même si l’Hôtel de Ville lui ressemble, il fut totalement reconstruit en 1882. En effet, lors de la Commune de Paris, l’ancien Hôtel de Ville avait été totalement détruit, pris dans un incendie.

 

On conserva toutefois la porte de l’Hôtel de Ville de Boccador. Elle fut placée dans le Parc Monceau, tout près de la Naumachie.

On peut admirer de nos jours les deux colonnes en pilastre sur les côtés de la porte.

 

Retour sur les péripéties d’un chantier longuement interrompu

Bien que voulue par le roi, la construction de l’Hôtel de Ville fut loin d’être un long fleuve tranquille. En effet, les travaux démarrèrent en 1533… pour se finir en 1628. En effet, les guerres de religion interrompirent longuement le chantier.

Ainsi, on peut dater du XVIe siècle la partie sud du monument, sous les règnes de François 1er et d’Henri II. La partie restante fut reprise au début du XVIIe siècle, sous l’impulsion d’Henri IV et pour s’achever du temps de Louis XIII.

A noter que pour apporter le bois nécessaire, le charpentier Charles Leconte imagina, en 1547, un moyen original pour le faire voyager sur la Seine : le train de bois.

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Bonjour,

Quel plaisir de partager avec vous ces belles histoires de Paris !

Suivez nous avec notre Lettre mensuelle en remplissant les champs suivants ou sur notre page Facebook 

Vous pouvez retrouver les derniers numéros à partir de ce lien

 

Vous inscrire à la lettre d'Histoires de Paris

* champs obligatoires

J'ai lu et accepté la politique de confidentialité *
Idée de sortie
 
 


%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer