Saint Eloi de la Cité et Saint Martial

Saint Eloi de la Cité et Saint Martial,  un couvent et une paroisse en face du Palais, dans l’île de la Cité. 

 

Un couvent fondé par Saint Eloi

En face du palais, une première église avait été construite.

 

Saint Eloi, proche du roi Dagobert, obtint cette église, qu’il fit dédier à Saint Martial, ancien évêque de Limoges, ville dont il était originaire.

Il y fit installer un monastère pour femmes. Sainte Aure fut vénérée comme la première abesse

Enfin, c’est au IXe siècle que le nom est changé en Saint Eloi. En 871, l’abbaye est placée sous l’autorité de l’évêque de Paris

 

Saint Eloi de la Cité devint un prieuré de Saint Maur des fossés

En 1107, les religieuses durent quitter Saint Eloi et le monastère est donné à l’abbaye de Saint Maur des fossés.

Les moines y restèrent jusqu’en 1530 lorsque l’abbaye fut fusionnée avec l’évêché de Paris. A compter de cette date, l’évêque envoyait 5 ou 6 prêtres régulièrement.

Ensuite, en 1629, l’église fut donnée aux Barnabites, qui la reconstruisirent

L’abbaye de Saint Eloi contrôlait dans l’île de la Cité, Saint Martial, Sainte Croix, Saint Pierre aux bœufs, à dans le Marais Saint Paul des champs.

A la Révolution, l’église est réutilisée en atelier de fonderie monétaire. Elle fut enfin détruite en 1858 lors des aménagements haussmanniens de l’île de la Cité. Sa façade de 1705 fut elle conservée et placée dans le Marais, sur la façade sud de l’église Notre Dame des Blancs Manteaux.

 

Saint Martial, une petite paroisse derrière le couvent

Derrière Saint Eloi, existait une autre église qui resta appelée Saint Martial.

Elle devint paroisse lorsque Notre Dame ne fut plus la paroisse de tout l’île au XIIe siècle

Sa destruction fut étonnante. En effet, le roi avait accordé en 1715 une loterie pour la rebâtir. Toutefois, les deniers furent mal gérés et on dut détruire l’église en 1722.

Les paroissiens furent alors transférés à Saint Pierre des Arcis

 

Sources bibliographiques : 

  • Lebeuf, Jean. Histoire de la ville et de tout le diocèse de Paris. T3 1893.

2 pensées sur “Saint Eloi de la Cité et Saint Martial

  • 19 mars 2017 à 7:48
    Permalink

    la façade de l’église des Barnabites n’ a pas été montée “en face ” de l’église des Blancs-Manteaux mais elle constitue la façade sud de l’église, ajoutée par Baltard en 1863 (wikipedia église des Blancs Manteaux).

    Lors d’une conférence de Yves Ricard, architecte DPLG, sur les Façades baroque du Marais – le Marais chrétien 17 mars 2017- j’ai appris que cette façade trop étroite pour les Blancs-Manteaux a due être élargie sur les bas-côtés.

    • 20 mars 2017 à 8:33
      Permalink

      Merci pour cette précision. Je corrige

Commentaires fermés.

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer