Saint Paul des champs

Saint Paul des Champs ou Saint Paul hors les murs, église médiévale, fut fondée par Saint Eloi au VIIe siècle devenue paroisse royale au XIV siècle

Vestiges de Saint Paul des champs
Vestiges de Saint Paul des champs à l’angles des rues Saint Paul et Neuve Saint Pierre

 

Histoire de Saint Paul des Champs

Au milieu du VIIe siècle, après la création d’un monastère pour filles nobles dans l’île de la Cité par Saint Eloi, un cimetière et une chapelle dédiée à Saint Paul sont crées en dehors des murs, au milieu des champs dans ce qui deviendra le faubourg Saint Paul.

L’église de Saint Paul des champs définitive est construite au XIIIe siècle et se retrouve à l’intérieur de la ville au XIVe siècle lorsque Charles V fait construire ses remparts. Située à proximité de l’hôtel Saint Paul, nouvelle résidence royale, elle devient paroisse royale et dans son cimetière des personnalités influentes sont dés lors enterrées.

L’intérieur de cette église gothique était remarquable par ses vitraux et notamment des défenseurs de la Loi (Moïse et David), de la Foi (Godefroy de Bouillon) et du Roi (Jeanne d’Arc).
Quant à lui, le cimetière comportant de grands charniers.

L’église Saint Paul des champs fut détruite sous la Révolution en 1796. On peut observer à l’angle des rues Neuve Saint Pierre et Saint Paul un vestige de cette ancienne église.

En savoir plus sur l’hôtel Saint Pol

Le noyer de Rabelais et l’homme au masque de fer

A la fin de sa vie, François Rabelais vécut rue des Jardins-Saint-Paul. Il y mourut en 1553 et fut enterré dans le cimetière Saint Paul sous un grand arbre. La tradition voulut que ce fut un noyer et son souvenir fut conservé longtemps après.

Comme de nombreux prisonniers morts à la Bastille, l’homme au masque de fer fut à son tour enterré dans le cimetière Saint Paul en 1703.

 

La Grange Saint Eloi

Entre Saint Paul des champs et la rue Saint Antoine, se trouvait la grange Saint Eloi. Tout d’abord grange qui appartenait au Monastère de Saint Eloi dans la cité, elle fut longtemps utilisée comme prison. C’est d’ailleurs dans ce lieu que de nombreux partisans du parti Armagnac furent emprisonnés et tués en 1418 lors de la reprise du pouvoir par les Bourguignons

En savoir plus sur la guerre civile des Armagnac et des Bourguignons

 

Visiter le quartier de Saint Paul des champs :

75004 Paris

M° Pont Marie (L7) ou Saint Paul (L1)

Bus : Lignes 67 arrêt Pont Marie

 

Sources bibliographiques :

Les champs avec une * sont obligatoires
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer