La passerelle Debilly

La passerelle Debilly,métallique et ses piliers Art nouveau, construite pour relier les sites de l’exposition de 1900

 

Entre le pont de l’Alma et le pont d’Iéna, on peut traverser la Seine, sans être gêné par les voitures, pour rejoindre le Musée du Quai Branly en venant du Palais de Tokyo. Ici, la vue sur la Tour Eiffel se fait magique entre la structure métallique de la passerelle Debilly.

 

Un passerelle héritage de l’Exposition Universelle de 1900

Afin de permettre de circuler entre les grandes parties du site de l’Exposition Universelle de 1900 (tous les quais étaient zone d’exposition entre Champs de Mars et Invalides), une passerelle provisoire fut construite par Daydé et Pillé, selon les plans de Jean Résal : C’était la passerelle de l’Exposition militaire

Provisoire ? Enfin, au début ! En effet, en 1906, on la déplaça légèrement et elle resta. Elle prit le nom d’alors du quai situé rive droite, Debilly

 

Une passerelle métallique

La passerelle est constituée dans une structure métallique, reposant sur deux piles en pierre dans la Seine et des piliers au niveau des quais.

Pour rejoindre les quais, le jaune remplace le gris du métal. En effet, sur cette partie, de nombreux carreaux y sont installés. Les vagues de l’art nouveau sont encore à cette date dans Paris.

 

En l’honneur de Jean Louis Debilly

La passerelle porte le nom d’une général d’Empire : Jean Louis Debilly. Il servit sous les armes de grands maréchaux : Kléber, Marceau, Gouvion Saint Cyr… 

Son illustre fais de guerre fut sa mort, emporté par un boulet de canon, lors de la victoire d’Auerstaedt, le 14 octobre 1806, le même jour que celle d’Iéna. Ce jour-là, la Grande Armée décima les forces prussiennes.

 

Un lieu de rencontre secret

Quelques temps avant la chute du Mur de Berlin, on trouva un est-allemand mort assassiné sur la passerelle Debilly. Il ressortit vite qu’il faisait partie des services secrets de la République Démocratique Allemande. C’est à cette date, en toute fin de la guerre froide, que l’on compris que le lieu était probablement un endroit de rencontre des services secrets est allemand.

Une pensée sur “La passerelle Debilly

  • 5 septembre 2016 à 10:16
    Permalink

    cette passerelle a beaucoup apporté de bien à des gens pendant cette époque …

Commentaires fermés.

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer