L’ Hôtel Saint Pol

L’ Hôtel Saint Pol, la résidence royale de la seconde partie du XIV siècle, au cœur du quartier de Saint Paul

 

Encore dauphin de France, le futur Charles V achète entre la rue Saint Antoine et la Seine un ensemble d’hôtels à partir de 1360 jusqu’à se constituer une véritable résidence digne d’un roi.

Il souhaitait y vivre dans Paris tout en pouvant fuir par la Seine ou par la Rue Saint Antoine en cas d’émeutes.

Son fils, Charles VI, le fou, a résidé pendant toute la durée de son règne à l’ Hôtel Saint Pol. Ses successeurs l’ont ensuite délaissé en le démantelant progressivement.

Histoires qui se sont déroulées à l’ Hôtel Saint Pol

La visite de l’empereur Charles IV

En 1378, l’empereur Charles IV vint à Paris en compagnie de son fils, roi des Romains.

Arrivant du Louvre par la Seine, le 10 janvier 1378, l’empereur entra à l’Hôtel Saint Pol, accompagné par le roi Charles V. Il est accueilli à son entrée dans l’hôtel par le dauphin et monte ensuite saluer la reine Jeanne de Bourbon. Le diner fut donné dans la salle de Sens.

Lors de ce séjour, le roi des Romains en a profité pour voir les lions de la ménagerie de l’Hôtel Saint Pol.

Après une nuit passée dans cette résidence et un échange de somptueux cadeaux, l’empereur parti pour Vincennes

 

Le bal des ardents

En 1393, la reine Isabeau de Bavière vient de marier une de ses demoiselles d’honneur, Catherine de Hainserville. C’était la troisième fois qu’elle se mariait et il y avait à cette époque des mascarades organisées lors de remariage de veuve.

Aussi, pour respecter cette tradition, le roi Charles VI et cinq seigneurs proches décidèrent de se déguiser en sauvages sans que personne ne le sache. Ils arrivèrent dans la grande salle de l’ Hôtel Saint Pol dans un costume chargé de poils de la tête au pied et enchaînés les uns aux autres.

Dés leur entrée, les courtisans amusés et curieux les entourèrent.

Pour pouvoir mieux les voir, le frère du roi, Louis d’Orléans approche de l’un d’entre eux une torche. Les costumes s’enflammèrent tout de suite.

La duchesse de Berry, tante du roi, reconnu parmi l’un d’eux Charles VI et réussit à éteindre les flammes de son costume en les étouffant avec les plis de sa robe. Parmi ses compagnons déguisés, seul un survécu en se jetant dans une cuve de bois remplie d’eau.

 

En savoir plus sur le bal des Ardents

 

Le bal des ardents - Miniature du XV siècle
Le bal des ardents – Miniature du XV siècle

 

 Découvrir l’église Saint Paul des champs, paroisse royale de l’époque.

 

Visiter le quartier de l’Hôtel Saint Paul :

75004 Paris

M° Pont Marie (L7) ou Saint Paul (L1)

Bus : Lignes 67 arrêt Pont Marie

 

 

Sources bibliographiques :

– Hôtel royal de Saint Pol. Fernand Bournon 1880
– Journal d’un bourgeois de Paris. Anonyme. Librairie générale française 1990

 

Les champs avec une * sont obligatoires
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer