Les façades de l’ île Saint Louis

Les façades de l’île Saint Louis: au long des quais sur la Seine, une enfilade d’immeubles de style Louis XIV.

 

 

Les façades de l’Ile Saint Louis : des immeubles de style Louis XIV

Le grand siècle est marque par une grande prospérité de la France. Cela se retrouve dans l’architecture de la capitale avec des immeubles recherchant  plus de raffinement.

La pierre de taille est utilisée pour construire ces immeubles atteignant souvent trois étages.

Sur les façades apparaissent un nouveau motif décoratif : la chaine de refend. Il s’agit de pierres de tailles superposées les unes sur les autres avec un léger relief et dont la séparation est fortement marquées. On les retrouve généralement sur les bords de la façade, autour du porche.

Avec le style Louis XIV apparaissent les toits dit à la Mansart, qui permettent d’aménager le grenier. Comme pour le style précédent, Louis XIII, les lucarnes s’appuient toujours sur la façade.

Enfin, les porches sont simples avec une clef souvent décorée par un mascaron.

Contrairement aux autres hôtels de Paris dont le corps de logis donne au fond d’une cour, les appartements des immeubles de l’ île Saint Louis donnent directement sur la Seine.

Carte des immeubles remarquables de l'île Saint Louis
Carte des immeubles remarquables de l’île Saint Louis

 

Les debuts de Louis Le Vau, futur grand architecte de Louis XIV

Petit fils de maréchal Ferrand et fils de tailleur de pierre devenu maçon, Louis Le Vau est formé principalement auprès de Michel Villedo avec qui il intervient sur les chantiers de l’hôtel de Guillaume de Bautru en 1634 et celui de François Petit, rue de Turenne en 1638.

En 1639, il commence véritablement sa carrière propre en prenant en charge le chantier de l’hôtel de La Vrillière. Il intervient ensuite dans la chambre à l’italienne de la résidence de campagne de Louis Hesselin à Chantemesle.

Dans l’île Saint Louis, Le Vau démarre ensuite une intense collaboration avec son père. Ils construisent ensemble de nombreuses maisons, dont l’architecture n’était pas aussi soignée que les œuvres qui suivront. Seul l’ hôtel de Gillier,situé sur le quai d’Anjou (1637-1639) fait l’objet d’une réflexion plus attentive bien qu’il ne s’agisse en réalité de deux maisons indépendantes réunies.

Toutefois, cette île marque la prise d’ampleur de la carrière de Louis Le Vau avec notamment la conception de l’ Hôtel Lambert en 1640. Il poursuit sur le quai de Béthune avec les hôtels Hesselin et Sainctot, les quatre maisons voisines, probablement l’ Hôtel Viole.

Il intervient également à l’Hôtel Comans d’Astry, le pont de la Tournelle et les maisons du pont Marie

 

L’ Hôtel Lambert, immeuble emblématique de l’île Saint Louis

Jean Baptiste Lambert, financier, achète une parcelle au bout de l’île Saint Louis entre la rue Saint Louis en lle et le quai d’Anjou en février 1639. Il confie alors l’élaboration de son hôtel à Louis le Vau. Le gros œuvre est fini en 1641 et l’intérieur en 1644.

La décoration intérieure peut alors démarrer. Sous l’impulsion de Nicolas Lambert, frère de Jean Baptiste et président de la Chambre des comptes, elle est marquée par l’élaboration de la galerie d’ Hercule : sous un décor représentant l’apothéose d’ Hercule, les visiteurs peuvent profiter de la vue sur la Seine et les quais.

 

Visiter l’Ile Saint Louis :

M° Pont Marie ou Sully-Morland (L11)

Bus : Ligne 67 arrêt Ile Saint Louis (en venant du nord) ou Pont de Sully – Quai de Béthune (en venant du sud)

 

En savoir plus : Histoire de l’Ile Saint Louis

 

Sources bibliographiques :

Les champs avec une * sont obligatoires
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer