Les fontaines de la Concorde

Les fontaines de la Concorde, dédiées aux fleuves et aux mers pour entourer l’obélisque, alors, juste arrivé

 

La réorganisation d’une place chargée politiquement

C’est au cours de la Monarchie de Juillet entre 1830 et 1848 que l’organisation de la place de la Concorde que nous connaissons est posée. 

En 1836, le fameux obélisque arrive enfin après de nombreuses aventures, dressé  sur les bords de la Seine dans l’axe des Champs Elysées. 

 

On confie alors à Jacques Hittorff le soin d’aménager la place. Un seul souhait du pouvoir en place : Ne pas rappeler l’histoire politique de la place. 

 

C’est sous sa direction et en présence du préfet Rambuteau que les deux fontaines de la Concorde furent inaugurées en 1840

 

Fontaines de la Concorde - fontaine de la mer
Fontaine de la Mer, place de la Concorde – prise en juillet 2015

Une fontaine dédiée aux fleuves au Nord, près de la rue Royale…

Deux fleuves sont à l’honneur : le Rhin et le Rhône. Ils ont à leurs pieds les produits de ces régions : raisins, blé, fruits, fleurs… Et puis, on glorifie aussi le génie humain au travers de la navigation fluviale, l’agriculture et l’industrie.

et une seconde fontaine, pour les mers, du côté de la Seine, au Sud.

Ici, c’est l’Océan Atlantique et la Mer Méditerranée qui sont à l’honneur. On y voit ainsi la pèche aux poissons, aux coraux, aux perles. 

Des petits génies entourent également les grandes statues : il s’agit de la navigation marine, le commerce et l’astronomie. 

Inscrivez vous à notre newsletter (fréquence mensuelle maximum)

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer