Les mascarons aux visages humains

Les mascarons aux visages humains : des représentations très variées qui jouent davantage sur la symbolique.

 

En déambulant dans Paris, les visiteurs tombent souvent en extase devant de nombreux visages qui ornent les façades des immeubles.

Dans le blog d’Histoires de Paris, nous revenons de temps en temps sur ces représentations et partageons cette passion avec Hamilcar Maata, auteur du livre Mascarons et Paris.

 

Ce parisien curieux propose dans son ouvrage plusieurs classifications de ces masques, rehaussant nombre d’immeubles parisiens. Parmi celles-ci les mascarons aux visages humains !

 

Des représentations aux expressions très variées

La sculpture permet de jouer avec les visages et leurs expressions. Aussi, pour ce qui concerne le mascaron c’est davantage le symbole qui est important dans sa représentation que ce que la personnalité en elle même. Ce n’est pas pour rien qu’ils dérivent des masques, tant utilisé dans le théâtre antique grec et romain.

 

Aussi, pour accentuer ces symboles, les sculpteurs n’hésitent pas à rajouter à ces représentations des objets : couronne et lauriers pour insister sur la puissance, fruits, corne d’abondance pour signifier la richesse…

 

La représentation du prince

Evidemment, le mascaron peut montrer le pouvoir. Ainsi, le roi de France a été être représenté sur des immeubles. On le retrouve, sous les traits du monarque médiéval avec sa grande chevelure et sa couronne au 7 boulevard Haussmann dans le 9e arrondissement.

A noter que Louis XIV s’affiche sur son cheval à l’entrée de l’Hôtel des Invalides, ainsi que Napoléon dans la cour d’honneur. Dans ces deux cas, il s’agit davantage de statues que de simples mascarons. Mais, la puissance du pouvoir s’affiche.

 

La mise en avant du propriétaire des lieux

Certains riches parisiens, s’étant fait construire de belles demeures dans Paris, souhaitaient afficher leur réussite et leur prestige. Pour cela, ils n’ hésitaient pas à représenter leurs traits dans les mascarons décorant la façade de leur immeuble, sur la rue.

On pouvait les retrouver, hommes et femmes, de part et d’autres du porche d’entrée.

Dans d’autres cas, les pères s’affichaient à côté de leurs frères. Certains immeubles mettaient en avant le buste des dignes propriétaires..

 

Les représentations des hommes et des femmes

La sexualisation des mascarons avait une symbolique forte mais rarement claire.

Ainsi, on peut s’arrêter souvent devant des représentations de mascarons masculins. Dans ce cas, ils ont régulièrement des belles barbes et des chevelures fournies. Leur regard est habituellement figé, strict, voire austère… 

Les femmes sont communément plus douces et, plus naturelles. Dans de nombreux cas, on peut déceler un petit sourire. Cependant, certains mascarons féminins peuvent être davantage mélancolique, cachant leur tristesse dans un rictus mystérieux. Un propriétaire ayant perdu une de ses filles pouvaient par exemple représenter le buste ou le visage de sa fille sur la devanture de l’immeuble.  

 

Sources bibliographiques :

Bonjour,

Quel plaisir de partager avec vous ces belles histoires de Paris !

Suivez nous avec notre Lettre mensuelle en remplissant les champs suivants ou sur notre page Facebook 

Vous pouvez retrouver les derniers numéros à partir de ce lien

 

Vous inscrire à la lettre d'Histoires de Paris

* champs obligatoires

J'ai lu et accepté la politique de confidentialité *
Idée de sortie
 
 


%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer