Le pont des Arts et la crue de 1910

Le pont des Arts et la crue de 1910 : un pont métallique qui semblait bien fragile pour les contemporains …

 

Mythique pont des Arts, entre le Louvre et l’Institut de France et dont le nom renvoie au musée. En métal, mais avec des nombreuses piles en pierre, il fit face à la crue de 1910, juste après que les deux bras de la Seine se rejoignent, en aval de l’île de la Cité.

 

Des craintes pour ce pont

Avec ses nombreuses piles en pierre, le pont des Arts constituait une forte prise pour les eaux de la Seine. Alors que nous sommes encore bien tôt par rapport au pic de la crue, le Radical du 25 janvier 1910 signales des inquiétudes.

« L’étiage du pont royal atteignait 8m.10. Les craintes redoublent pour le pont des Arts et pour celui de l’Alma. »

 

La République du 26 janvier confirme les craintes :

« Le pont des arts, dont on ne voit plus également qu’une partie de l’armature de fer, amasse également des épaves et serait, dit-on, menacé. »

 

La pression des débris

Comme pour de nombreux ponts, plus que la pression de l’eau, c’est celle des débris qui alimentent les inquiétudes. Le Matin du 27 janvier revient sur cette situation navrante :

«  [La Seine] essayait d’autre part, au quai du Louvre de sauter par-dessus les barrières et maîtrisée par une prompte intervention, battait plus furieuse le rude bélier de bois qu’elle charrie, aux piles des ponts des arts et du Carrousel.

En face, dans le sixième arrondissement, c’étaient les caves du Palais Bourbon qu’elle attaquait, qu’elle emplissait avant la nuit, haussant son niveau jusqu’à 70 centimètres seulement du sol de la cour de Bourgogne. »

 

Le Petit Parisien poursuit le même jour :

« Le quai Conti a été de nouveau livré à la circulation, mais le pont des Arts, dont on suspecte la solidité, continue à être barré. Des ouvriers sont occupés à dégager l’avant des piles des billes de bois qui les encombrent. »

 

Les ponts métalliques, plus risqué ?

C’est ce que semble indiquer le Petit Parisien :

« Seuls les ponts métalliques, comme le pont des Arts et de Solférino, pourraient être susceptibles d’ébranlement par suite d’une accumulation de gros corps flottants. Il est donc probable que le pont de Solferino sera interdit au public et aux véhicules. »

 

Il continue à être bien inquiet le 30 janvier

« Le pont des Arts inspire encore des inquiétudes à cause des billes de bois accumulés contre les piles et les arches. »

Puis le pic de la crue est atteint et le niveau de l’eau baisse.

 

Sources bibliographiques :

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer