Le jardin de Saint Cloud au XIXe siècle

Le jardin de Saint Cloud au XIXe siècle dans un domaine essentiel pour les gouvernants des différents régimes

 

Au XIXe siècle, Saint Cloud sera un centre important du pouvoir. Napoléon y fera en partie son coup d’état du 18 brumaire. De nombreuses parties importantes de son règne impérial y aura lieu : remise de la couronne mais aussi la fin de l’empire en 1815. 

Louis XVIII et Charles X poursuivirent l’aménagement des lieux. Ce dernier abdiquera dans ces lieux en 1830.

Enfin, Napoléon III y vint souvent. A noter que ce fut à Saint Cloud que Napoléon III signa la déclaration de guerre contre la Prusse en 1870. Il y avait également reçu le titre d’empereur en 1852.

 

L’aménagement du Jardin du Trocadéro

Au nord du  château, Louis XVIII fait planter un jardin à l’anglaise à place du labyrinthe de Montretout. Il s’agit de faire un espace pour la promenade et un lieu de formation à la botanique pour les enfants de France. 

Le jardin fut en réalité finalisé sous Charles X. Son frère Louis XVIII était en effet mort entre temps.

 

Les réfections sous Louis Philippe

Pendant la Monarchie de Juillet, Louis Philippe fit faire de nombreux travaux de réaménagement du château de Saint Cloud.

Sous son règne, la grande cascade fut également restaurée, en 1835. 

 

Sources bibliographiques : 

 

Inscrivez vous à notre newsletter (fréquence mensuelle maximum)

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer