Le théâtre du Palais Royal sous Louis XIV

Le théâtre du Palais Royal sous Louis XIV : la salle hébergea la troupe de Molière, puis l’Opéra de Lully …

 

Comme nous l’avions partagé, le théâtre du Palais Royal avait d’abord été le fruit de la volonté d’un homme d’Etat très puissant du XVIIe siècle : Richelieu.

Le principal ministre de Louis XIII s’était fait aménagé en face du Louvre une magnifique résidence : le Palais cardinal, devenu ensuite le Palais Royal. Proche des arts, il avait encouragé le théâtre et la tragédie en offrant une magnifique salle. C’est d’ailleurs dans cette salle que fut donné Orféo en 1647, impliquant des aménagements des lieux, fixant alors l’organisation du théâtre que nous connaissons aujourd’hui.

 

La troupe de Molière

Plusieurs années plus tard, lorsque Louis XIV était solidement installé sur son trône, il confia à la troupe de Molière la salle du Palais Royal. Le célèbre comédien qui était alors appelé souvent à la Cour de France pour se produire devant le roi, put à son tour contribuer au prestige des lieux.

Il prit soin de la salle, en y apportant à son tour des aménagements. Ainsi, il obtint l’autorisation de récupérer les loges du théâtre du Petit Bourbon, ce dernier devant être détruit pour permettre l’agrandissement du Louvre.

En outre, il fit édifier un escalier donnant sur la rue, afin que le public puisse accéder à chacun des trois étages des lieux.

Ainsi, du temps de Molière, le théâtre du Palais Royal disposait de trois balcons superposés, « occupant tout le pourtour des murs », ainsi que l’écrit Germain Bapst dans essai sur l’histoire du théâtre.

Les deux premiers balcons étaient organisés en loges avec des séparations. En revanche, le dernier était ouvert, laissant la possibilité de s’y déplacer facilement.

A la place du plafond réalisé par Lemaire en 1640, on avait placé un grand voile bleu, attachée par des cordages. Il fallait en effet cacher la charpente, qui se délabrait et qu’il fallait entretenir.

 

En 1671, Molière joua Psyché au Palais Royal. C’est l’occasion pour revoir le plafond et élever la scène. Cette dernière opération était indispensable pour pouvoir placer des machines dessous afin de proposer des trappes dans la scène ou descendre les décors.

L’occasion est donnée aussi pour revoir un peu la salle du public. Les cloisons du fond furent abattues et on installa un amphithéâtre avec des gradins

Une nouveauté est aussi réalisée. Molière place un petit orchestre dans un espace du parterre, à la vue des spectateurs. Jusqu’alors, les musiciens et chanteurs étaient cloîtrées dans une loge invisible pour le public.

 

La troupe de Lully

Après la mort de Molière en 1673, Louis XIV donna le théâtre du Palais Royal à Lully. Rapidement, ce dernier fait à son tour des modifications dans la salle. En enlevant deux colonnes, il élargit l’ouverture de la scène. L’idée est de continuer à faciliter les manipulations des machines et des décors.

A son tour, il procède au renouvellement de poutres du plafond. Déjà modifiée par Molière, elles étaient de nouveau pourries.

C’est ainsi que l’Opéra entra au Palais Royal, pour y rester jusqu’en 1763

 

Sources bibliographiques :

%d bloggers like this:

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer