Le Collège de la Sorbonne

Le Collège de la Sorbonne, un des tous premiers, créé au XIIIe siècle, et qui abrita la faculté de théologie.

 

Voici un lieu impressionnant et chargé d’histoire. Certes l’Université de Paris disposait de nombreux récits pour évoquer son histoire, il faut attendre 1875 et Alfred Franklin pour lire une première histoire de ce collège.

 

La fondation par Robert de Sorbon en 1256      

Proche de Saint Louis, chanoine de Cambrai, Robert de Sorbon décide le premier d’ouvrir un établissement pour accueillir les étudiants de Paris. A l’époque, les cours se faisaient dans l’école du cloître de Notre Dame.

Sur autorisation du roi, le collège ouvre ses portes derrière les anciens thermes romains. Progressivement, il s’agrandit avec le rajout progressif de maisons à proximité.

En savoir plus

 

L’organisation du collège de la Sorbonne

Reconnu par l’Eglise, le collège de la Sorbonne s’organise autour de deux populations distinctes.

Les hospites étaient des étudiants qui profitaient des enseignements du collège. Toutefois, ils n’avaient aucun rôle dans sa gestion et son administration.

Les associés ou sociétaires avaient en charge la gestion des lieux. Tous égaux, ils étaient au nombre de 36. C’était parmi eux que le proviseur était désigné, ainsi que le bibliothécaire.

 

Le collège de la Sorbonne, central dans l’Université de Paris.

Dans la seconde moitié du XIIIe siècle, les enseignements de l’Université de Paris. Ils quittent l’école du cloître Notre Dame. La faculté du droit se rend dans le clos Bruneau et celle des arts dans la rue du Fouarre. Le collège de la Sorbonne accueille la faculté de théologie, la plus prestigieuse de l’Université

 

La bibliothèque du collège de la Sorbonne

Pour un établissement d’enseignement, les livres sont une matière première indispensable. Et pourtant, avant l’invention de l’imprimerie, ils étaient très rares et très chers. Aussi, dés les premières décennies, on installa dans le collège de la Sorbonne une bibliothèque, enrichie au fil  des ans grâce à la générosité de nombreux donateurs.

Seuls les sociétaires du collège disposaient d’une clef.

En 1480, la bibliothèque médiévale est totalement refondue. A cette date, un nouveau bâtiment fut reconstruit pour l’héberger, s’organisant autour d’une grande galerie.

En savoir plus

 

La refonte du collège de la Sorbonne sous Richelieu

Au début du XVIIe siècle, Richelieu obtient le poste de proviseur de la Sorbonne. Il en profite pour refondre entièrement les lieux.

Ce vaste agrandissement s’accompagne de la récupération de tous les emplacements du quartier et avalant les collèges de Calvi et des Dix Huit.

Les travaux démarrent en 1627. Toutefois, à la mort du cardinal, ils étaient loin d’être achevés. Aussi, les docteurs de la Sorbonne durent négocier avec l’exécutrice testamentaire du cardinal, la duchesse d’Aiguillon pour obtenir la réalisation à sa fin de la chapelle et de la maison.

En savoir plus

 

Sources bibliographiques :

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer