La place de France

La Place de France, projet de troisième place royale voulue par Henri IV et suspendu, après sa mort, en 1610.

Après la Place Dauphine et la Place des Vosges, Henri IV souhaita  en 1610 construire une nouvelle place en l’honneur de la France : la Place de France.  En ce lieu, devaient aboutir les régions de France symbolisées par les rues amenant sur la place.

Il chargea Claude de Chastillon du projet :

Place de France Claude Chastillon
Dessin de la place de France par Claude Chastillon – Crédits : BNF

En forme de demi-cercle, adossée par les remparts, la Place de France devait se situer dans le Marais, près de la place du Calvaire, où la rue Vieille du Temple et l’ancienne rue Saint Louis au Marais se rejoignaient.

Les dimensions retenues étaient les suivantes : 78 mètres de profondeur, 155 de longueur et 270 de circonférence.

Au centre, dans les murailles, une nouvelle porte aurait été construite au nom de la porte de France entre deux bâtiments en brique et pierre du côté de la place.

Huit rues portant le nom des principales provinces du pays, bordées de bâtiments  uniformes devaient y conduire : Picardie, Dauphiné, Provence, Languedoc, Guyenne, Poitou, Bretagne, Bourgogne.

Sur la place, entre chaque rue des provinces, on aurait du construire des immeubles organisés de manière unique et homogène : un pavillon double à trois étages de briques et de pierre de 25 mètres de large, avec un portique au premier étage composé de 7 arcades de pierre, deux tourelles en saillie dans les angles, trois lucarnes en croisée dans les combles et un dôme en octogone sur le faîte.

 

 

Facade place de France
Projet de façade pour les pavillons de la Place de France par Claude de Chastillon

 

A 80 mètres environ de la place, on devait construire un premier arc, parallèle au demi cercle de la place avec le nom de rues de provinces secondaires : Brie, Bourbonnais, Lyonnais, Beauce, Auvergne, Limousin et Périgord. Là encore, à chaque carrefour, des bâtiments uniques furent  dessinés : Quatre pavillons de briques et de pierre, comportant trois tourelles saillantes depuis le premier étage

 

Enfin, un deuxième arc de cercle était prévu avec un deuxième série de rue : Saintonge, Marche, Touraine, Perche, Angoulême, Berry, Orléans, Beaujolais, Beausse, Anjou.

 

Le plan fut démarré avec la construction de la rue de Bretagne et celle de Poitou. Le premier cercle est commencé avec les rues de Périgueux et Limoges qui furent ensuite regroupées dans la rue Debelleyme.

Emplacement prévu de la Place de France
Emplacement prévu de la place de France

 

Sources bibliographiques :

Fields marked with a * are required

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer