Place du Caire

Place du Caire on découvre une ambiance égyptienne avec une façade recouverte de hiéroglyphes dans le Sentier

 

facade basse place du Caire
Place du Caire, façade basse de l’immeuble ornés de hiéroglyphes

Une façade magnifique pour entrer dans le passage du Caire, aux couleurs de l’ancienne Egypte

Dés 1798, le passage du Caire est construit sous l’autorité de l’architecte, Philippe Laurent Pétrel.

En 1828, au numéro 2 de la place du Caire est ensuite réalisée une de ses principales entrées par Jules Gabriel Garraud dont on peut toujours admirer la façade dans cette petite place.

Facade immeuble Place du Caire
Description de l’immeuble à l’égyptienne de la place du Caire.

 

Sur cette façade de la place du Caire, on retrouve les images de l’Egypte telle que laissées par Napoléon Bonaparte lors de son expédition en Egypte : l’image de la déesse antique Hator telle que les français avaient pu la découvrir Dendara, ainsi que des fresques de hiéroglyphes.

Bien sûr, l’égyptologie commence tout juste à éclore et les écritures restent approximatives.

Sur les étages supérieurs, on quitte l’Egypte antique pour le moyen âge dans un style néogothique pour l’ornementation des fenêtres.

Tout en haut, sous la corniche, au milieu, un drôle d’égyptien vous regarde. Il s’agit en fait d’une caricature d’un peintre, Bouginier.

Un quartier reprenant des noms légendaires d’Egypte

Place du Caire, rue du Caire, rue d’Alexandrie, rue de Damiette, rue d’Aboukir… C’est tout un quartier au cœur du Sentier qui a une ambiance venue des berges du Nil…

En 1790, à la Révolution le couvent des Filles Dieu devient propriété nationale et démantelée et détruit. Le domaine est vendu en 1797 et on y élabore alors la place du Caire et le passage du même nom. La rue de Filles Dieu est renommée en rue d’Alexandrie.

Nous sommes alors en pleine campagne de Napoléon Bonaparte en Egypte et un engouement pour ce pays apparait tout de suite dés 1798.

Il est à noter que le passage du Caire fait partie d’un des tous premiers de Paris. Il fut d’abord utilisé par des imprimeurs avant que ceux ci soient remplacés par des fabricants de mannequin pour mode. Ce sont des grossistes de prêts à porter qui occupent actuellement les lieux.

 

Petit rappel historique de l’excursion de Napoléon au pied des Pyramides

La France est alors gouvernée par le Directoire et décide de contrecarrer la puissance des Anglais sur le chemin des Indes. Une expédition pour l’Egypte est lancée sous le commandement du général Napoléon Bonaparte. L’armée appareille de Toulon le 19 mai 1798.

Dés son arrivée, elle prend Alexandrie et commence à avancer vers le Caire sous la chaleur de juillet en combattant les mamelouk (Chebress). On se bat au pied des Pyramides le 22 juillet et la ville est conquise dans la nuit. Le 2 août, la flotte restée en baie d’Aboukir est détruite par les anglais dirigés par l’amiral Nelson.

Napoléon Bonaparte reste en Egypte jusqu’en décembre 1798 où il part vers le Canal de Suez pour entrer ensuite en Syrie.

En savoir plus sur la campagne d’Egypte :

les Mémoires de Napoléons sur cette campagne

la campagne racontée par un officier : J. Chanut

 

Visiter la place du Caire :

Place du Caire – 75002 Paris

M° Sentier (L3)

Bus : lignes 37 – 47 – 75

Sources bibliographiques :

  • Poisson, Michel. Façades parisiennes Parigramme. Paris. 2006
  • Larbodière, Jean-Marc. Façades de Paris. Massin. Paris. 2011

 

Les champs avec une * sont obligatoires
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer