Le pont de Bercy

Le pont de Bercy, un pont voulu par Napoléon III et fut aménagé pour recevoir le métro au début du XXe siècle

 

Un pont plusieurs fois agrandi

C’est sous le Second Empire que le pont de Bercy actuel fut lancé. Nous sommes en 1863 et les travaux pour un pont en maçonnerie sont lancés. Quatre piles et cinq arches sont retenues ! Sur ces piles, une belle décoration couronnée de laurier est réalisée.

Au début du XXe siècle, le pont doit accueillir le métro. Pour cela, on le coiffe d’un viaduc et on l’élargit de 5,5 mètres pour laisser passer encore la circulation. Le décor du viaduc répond au parapet initial du pont.

Enfin, en 1986, au moment des décisions des aménagements de l’est parisien entre les quartiers de la Gare et de Bercy, on choisit d’élargir le pont de 16 mètres de nouveau. Pour ce faire, on choisit alors le béton pour cet élargissement, tout en reprenant le décor de pierre.

 

qui remplaça un ancien pont suspendu

En effet, le premier pont de Bercy est construit au cours de la Monarchie de Juillet en 1832. C’est un pont suspendu qui est retenu alors. On voulait remplacer le bac qui passait par là, bien qu’en amont de la ville de Paris. 

 

Une pensée sur “Le pont de Bercy

  • 10 mars 2017 à 3:45
    Permalink

    Sur la foi d’un tableau du XIXe siècle ( date1853? ou plus probablement 1883 ), je constate qu’existe déjà une galerie sur le pont qui laisse passer un train à vapeur. La galerie du métro qu’on dit datée de 1904 est-elle venue remplacer la précédente?

Commentaires fermés.

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer