Jean Baptiste Crevier

Jean Baptiste Crevier, grand historien de l’Université de Paris au XVIIIe siècle et professeur de rhétorique au collège de Beauvais

 

Membre important de l’Université de Paris au XVIIIe siècle, Jean Baptiste Crevier rédigea plusieurs histoires qui firent référence. Une de ses œuvres majeures traitait de la Rome Antique. En effet, il poursuivit l’Histoire romaine de Charles Rollin, dont il fut élève. C’est à lui qu’on doit les tomes VIII à XVI de cette histoire. Il la poursuivit ensuite en s’intéressant aux empereurs de Rome.

Cependant, ce qui nous intéresse aujourd’hui concerne davantage l’histoire de l’Université de Paris, que nous évoquerons, en croisant les échanges avec le blog de Paris Libris.

 

Retour sur l’Université de Paris

Tout d’abord, rappelons-nous que l’Université de Paris faisait partie des trois grandes institutions de ce genre au Moyen Age. Son domaine de prédilection était la théologie et ses savants faisaient référence dans l’Europe médiévale.

Située sur la rive gauche de Paris, correspondant finalement au quartier latin, elle avait un fonctionnement autonome de la ville. Dirigée par son recteur, elle était organisée en plusieurs facultés chargées des cours et des collèges qui hébergeaient les étudiants.

Ensuite, progressivement, les cours se déplacent dans les collèges qui gagnent en puissance.

 

Qui était Jean Baptiste Crevier ?

Né en 1693 et mort en 1765, Jean Baptiste Crevier fut un des professeurs importants du collège de Beauvais. Professeur émérite de rhétorique, il avait été formé par Charles Rollin, qui fut un des directeurs des lieux.

 

 

L’ambition de Jean Baptiste Crevier pour son Histoire de l’Université de Paris

Dans sa préface, Jean Baptiste Crevier revient sur son attachement à l’Université. Il la considère comme sa seconde patrie. Pour cette raison, il indique vouloir se replonger pour « en connaître l’esprit, l’usage, la discipline et les lois. ».

Pour commencer, il s’intéressa aux travaux de Duboullai. Cependant, il fut alors très déçu : « je ne rencontrais dans cette nouvelle lecture que des épines, une collection de pièces écrites pour la plupart dans une langue barbare. ». Cette histoire était « une mine précieuse mais qui présente plutôt des matières à façonner ».

 

Pour proposer son histoire,  Jean Baptiste Crevier s’appuya sur les connaissances d’un autre professeur de rhétorique du collège de Beauvais et plusieurs fois recteur : Nicolas Piat. En s’appuyant sur son autorité, il légitima la vérité des faits qu’il énonça. Il se plongea alors dans la lecture de nombreux ouvrages sur la question.

 

Son ambition était de faire connaître à ses confrères « d’une façon précise et plus parfaite toute la gloire de nos pères » pour « s’animer d’une noble émulation pour y atteindre et la perpétuer ».

« On  y verra cette compagnie littéraire appelée aux conseils de nos rois », « le droit de faire cesser des sermons dans tout Paris » et « la préséance prise par le recteur sur les évêques. ».  Il mit en avant l’appartenance de l’Université à l’Eglise.

 

Cette histoire fut publiée en 1761, et composée en 7 volumes.

 

La structure de l’œuvre 

 

Volume Livre Thème
1 1 L’Université, mère des sciences et des beaux arts. Ses origines sous Charlemagne.

Description des lettres dans les Gaules jusqu’à Charlemagne

L’Ecole Palatine

Le XIIe siècle et l’école de Guillaume de Champeaux. Les théologiens du XIIe siècle

2 Formation de l’Université au XIIIe siècle avec le diplôme de Philippe Auguste

Privilèges donnés par les papes.

Relations compliquées avec les ordres mendiants

2 3 Université aux XIVe et XVe siècles

Participation de l’Université dans la lutte entre Philippe le Bel et le pape

4 Fondation de nombreux collèges au XIVe siècle
3 5 Intervention de l’Université lors du grand schisme
6 Participation de l’Université au concile de Pises de 1409 et de Rome en 1412

L’Université pendant la guerre civile entre les Armagnacs et les Bourguignons

4 7 L’Université sous l’occupation anglaise
8 Querelles contre les ordres mendiants

Relation de l’Université avec Louis XI

5 9 L’Université au début du XVIe siècle. Lutte contre la Réforme
10 L’Université au XVIe siècle
6 11 Naissance des Jésuites

Réforme de l’Université

Opposition de l’Université au protestantisme

12 Lutte contre les Jésuites.

Guerre de religion

7 Dissertation sur les origines de l’Université de Paris
Table des matières

 

Sources bibliographiques : 

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer