Les aménagements Haussmanniens d’après la Curée d’E Zola

La Curée d’Emile Zola raconte toute la spéculation féroce pendant la construction des boulevards Haussmanniens

 

Illustration pour la Curée
Illustration pour la Curée d’E. Zola issue de l’édition illustrée de 1906 de la Bibliothèque Charpentier – Eugène Fasquelle

 

En plein second Empire, le préfet de la Seine, le Baron Haussmann redessine un nouveau Paris. Certes, il n’est pas le premier à remanier des grandes rues mais il sera un de ceux qui bouleversera le plus le plan de Paris.

Avec la construction de très nombreux boulevard en plusieurs temps, de nombreux immeubles et hôtels particuliers doivent être détruits et de nombreux parisiens délogés.

On se place alors dans une période où l’initiative personnelle et les affaires sont fortement encouragées par le gouvernement sans placer de grands garde fous.

 

Dans la Curée, Aristide Saccard, personnage de la famille des Rougon Macquart, se fait embaucher à l’hôtel de ville et découvre avec grand intérêt les plans projetés par les pouvoirs publics. Progressivement, il découvre qu’il peut faire fortune en achetant des immeubles promis à la destruction et en faisant jouer ses relations pour se faire fortement indemniser.

On découvre alors un monde cynique qui rebâtit une ville historique, au dépens de l’Etat et des locataires concernés.

Les champs avec une * sont obligatoires

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer