Lettre #20 – Octobre 2018 : L’automobile aux Ternes

La lettre d’Histoires-de-Paris.fr

Octobre 2018 – numéro 20

Les débuts de l’industrie automobile aux Ternes


Entre l’Etoile et la Porte Maillot, le quartier des Ternes voit une véritable foisonnement d’innovations autour de l’automobile en 1900. Des grands noms s’y lancent comme Armand Peugeot, de Dion et Bouton…

Certes, ce quartier n’est pas le seul berceau de l’automobile française, mais cette histoire a laissé de nombreuses traces. Peugeot y avait son siège social jusqu’à peu et on trouve aux Ternes encore de nombreuses boutiques autour des voitures

En savoir plus

voiturette G Richard extrait des photographies Jules Beau 1899 1900

A la découverte des industriels de l’automobile des Ternes :

Albert de Dion, Georges Bouton et CA Trépardoux dans une automobile à vapeur en 1885

Les débuts de Dion et Bouton

Bien sûr, l’aventure industrielle de Dion et Bouton se déroula à Puteaux, sur les bords de Seine. Mais, c’est à proximité de l’Avenue de la Grande Armée que le comte de Dion et l’ouvrier Bouton réalisèrent leur premier prototype en 1884. 

En savoir plus

voiturette Peugeot publicité dans Auto du 3 juin 1902

Les voitures d’Armand Peugeot

Depuis le début du XIXe siècle, la famille Peugeot était à la tête d’une usine de machines dans le Doubs. Après sa formation en Angleterre, Armand Peugeot se lança dans l’aventure automobile. C’est à Paris qu’il rencontra ses partenaires (Panhard et Levassor, Truffault, Serpollet…)
En savoir plus

petite voiture Le Zèbre - extrait du Gil Blas du 9 avril 1913

Les automobiles Le Zèbre

Installées dans la rue Villaret de Joyeuse, donnant sur l’avenue de la Grande Armée, les Automobile le Zèbre connurent un véritable succès avant la première Guerre Mondiale. En effet, ses fondateurs Jules Salomon et Georges Richard firent le pari de voitures populaires et économiques, avec un slogan magique : “Le Zèbre va 3 fois plus vite que le cheval et mange 3 fois moins”
En savoir plus

Autorail Bugatti à Chatillon en 1933

Bugatti et la rue du Débarcadère

Le célèbre Ettore Bugatti avait lancé son industrie automobile de luxe en Alsace, à proximité de Mulhouse. Dans les années 1930, il avait également des ateliers au 15 de la rue du Débarcadère. Ici des moteurs furent construits
En savoir plus

avec de nombreux liens avec l’industrie du Vélo


Avant même l’automobile, le quartier des Ternes hébergeaient des industriels du vélo. On peut citer parmi eux, les Cycles Clément, la Société parisienne de construction de vélo… 
Ainsi, on trouvait de nombreuses innovations lancées dans le quartier : comme les vélos plus légers, les pneus autour des roues…
A noter que plusieurs industriels automobiles avaient fait fortune dans le vélo avant de motoriser leurs machines.

En savoir plus

affiches publicités Cycles Clément des années 1890

%d bloggers like this:

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer