Saint Magloire

Saint Magloire, siège d’une abbaye et aussi paroisse pour les marguilliers vivant dans la rue Saint Denis.

 

Une petite chapelle dépendant d’une abbaye.

A l’origine cette église était une chapelle dédiée à Saint Georges, existant déjà au Xe siècle, sur la route de Saint Denis. Elle faisait partie des dépendances de l’abbaye de Saint Pierre des fossés.

Vers l’an mil, elle devint le cimetière des moines de Saint Barthélémy, vivant dans l’île de la Cité.

 

Et dont elle devient le siège au XIIe siècle

En 1117, les moines de Saint Barthélémy se trouvèrent trop à l’étroit dans leur monastère et décidèrent de s’installer à Saint Georges. Ils emportèrent avec eux les reliques de Saint Magloire, saint breton arrivées précédemment à Paris. L’église changea de nom.

On refit alors l’église à cette date pour les accueillir. Les habitants des environs obtinrent alors que leur paroisse soit installée à Saint Magloire, leur évitant ainsi de traverser la Seine.

 

L’abbaye de Saint Magloire disposait aussi de la censive sur ce territoire et rendait la justice au Moyen Age.

 

Plusieurs confréries étaient également installées à Saint Magloire :

 

L’église fut vendue en 1790 et vendue en 1796. Elle fut alors démolie et on construisit sur place l’impasse Saint Magloire. Le numéro 166 de la rue Saint Denis correspond à son emplacement.

 

Sources bibliographiques :

  • Lebeuf, Jean. Histoire de la ville et de tout le diocèse de Paris. T2 1893.
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies, servant à mesurer l'audience de notre site, vous offrir des contenus personnalisés et des publicités adaptées. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer