Histoire et recherches des antiquités de la ville de Paris par Henri Sauval

Histoire et recherches des antiquités de la ville de Paris par Henri Sauval : œuvre majeure d’historiographie parisienne

 

Grâce à Henri Sauval, nous disposons d’une histoire de Paris constituée sous le grand siècle. Avocat au Parlement, Sauval passa son temps entre les différentes archives pour accumuler des informations et rédiger ses traités et les salons, où il lisait les traités qu’il avait rédigés.

En croisant notre analyse avec le regard de libraire de Paris Libris, voici une présentation de cette grande œuvre et de sa préparation

 

 

Travail d’un historien d’un nouveau genre

Dans la préface de l’Histoire et la Recherche des antiquités de la ville de Paris, l’éditeur replace tout d’abord la grande œuvre d’Henri Sauval dans la perspective des historiens antérieurs de Paris : Corrozet, Du Breul, Le Maire et Brice… Seulement, toujours selon l’éditeur, ces ouvrages ne faisaient qu’effleurer l’histoire de Paris. C’est dans ce contexte qu’Henri Sauval intervint.

Vingt ans de recherche sur les agrandissements de la ville, les « changements de lieu », les « aventures curieuses qui y sont arrivées », « les grandes cérémonies extraordinaires ». Ces recherches menèrent cet avocat au Parlement de Paris dans les chartes de l’Hôtel de Ville, de la chambre des trésors de chartes, des registres du Parlement, ainsi que dans les titres de Notre Dame, la Sainte Chapelle, Sainte Geneviève, Saint Victor… Une liste impressionnante !

 

 

Charles Bernard Rousseau, son compagnon de recherche qui mit ensuite de l’ordre après sa mort

Henri Sauval fut aidé dans ses travaux par un conseiller du roi, Claude Bernard Rousseau. C’est d’ailleurs lui qui détenait le manuscrit des écrits d’Henri Sauval à sa mort. Il a  continué ensuite les recherches de l’historien en étudiant les trésors et chartes du roi, les archives de la Chambre des comptes de Paris… Ensuite, il « a mis un ordre plus régulier » dans le texte, en corrigeant certaines dates, certaines erreurs.

 

La publication tardive, longtemps après la mort de l’historien

Il fallut attendre longuement après la mort d’Henri Sauval pour que son histoire soit publiée. En effet en 1724, les libraires Charles Moette et Jacques Chardon éditèrent cette histoire sur la base du manuscrit retouché par Charles Bernard Rousseau.

 

A noter que le manuscrit initial de Sauval était plus complet que l’édition du XVIIIe siècle. En effet, il avait composé jusqu’à 127 discours correspondant à un sujet de Paris. Il les avait chacun adressé à la personne qu’il pensait la plus concernée.

 

L’éditeur et Rousseau rajoutèrent à la fin du cinquième livre l’histoire des couvents et des communautés religieuses. Ils inscrivirent également  dans l’ouvrage des récits sur des places, halles et foires dont Sauval n’avait pas encore parlées.

 

 

Tentative de compléter la publication au XIXe siècle

Au XIXe siècle, Le Roux de Lincy acquis le manuscrit et commença à préparer une nouvelle édition. Cependant le manuscrit et les travaux de Le Roux de Lincy disparurent avec les incendies de la Commune de Paris en 1871.

 

L’ambition d’Henri Sauval

La quête des origines

Le livre premier démarre avec un discours destiné à Monsieur de Launoy. Henri Sauval indique la difficulté de remonter aux origines. Il y évoque d’ailleurs des mythes autour d’un héros ayant fuit Troie suite à sa prise par les Achéens ou l’intervention d’un monstre de Franconie utilisés précédemment pour décrire l’origine de la ville.

Il désigne l’île de la Cité comme le berceau  de Paris, avant la conquête par Jules César.

 

La position de Paris

Ensuite, Sauval insiste sur la région fertile autour de la ville, avec la possibilité de disposer de cultures mais aussi de bois. La colline de Montmartre à proximité apportait le plâtre nécessaire aux constructions. Il evoque ainsi les vignes autour, le blé mais aussi les légumes produits à proximité du Marais.

La position de Paris sur la Seine offre la possibilité d’un commerce de nombreuses régions françaises. Les canaux construits au XVIIe siècle renforcèrent son activité.

A noter également que Sauval revient sur la position supposée alors vis-à-vis du Ciel.

 

L’histoire d’une capitale

Henri Sauval s’arrête ensuite sur l’histoire de Clovis et de ses descendants. A cette époque, le royaume  était découpé suivant le nombre de fils. Sauval observa que le roi de Paris disposait d’avantages si bien que progressivement Paris devint la capitale du pays.

Lothaire, héritier de Charlemagne  revient ensuite à Paris après la dissolution du grand empire. Sauval poursuit son discours avec l’organisation politique avec les comtes de Paris, jusqu’à leur rattachement à la Couronne par Hugues Capet.

 

L’organisation du livre

Sur la base de la table des matières du livre, nous pouvons revenir sur l’étendue des sujets évoqués par Henri Sauval. De son ambition initiale à son organisation, ses églises et ses palais, ses coutumes…

 

Tome Livre Sujets traités
1er 1er Situation de Paris vis-à-vis du Ciel et sur la Terre

Les origines et les agrandissements successifs

Description de la ville

Les cultures

Les îles

Les portes de Paris

2nd Les rues de Paris

Les quartiers

Les voitures

3e La Seine : ses sources, ses crues,

La Bièvre

Les fontaines de Paris

Les ponts de Paris

Les ports

4e Les églises
5e Les hôpitaux

Les cours des miracles

6e Les places

Les halles et marchés

Les foires

2e 7e Les palais
8e Les monuments

Les ruines romaines

L’Université et les collèges

Le Parlement et les juridictions

Les fiefs de Paris

Les trésors, taxes et autres droits

9e Les six corps des marchands

L’Hôtel de Ville

Les assemblées et états

Les académies

10e Les juifs

Les marionnettes

Les maladies

Les serments

Les duels et combats

Les supplices

11e Les coutumes

Les fêtes

Les confréries

Les entrées royales

12e Spectacles et divertissement

Les duels

Les comédiens

Les tournois

Les combats sur l’eau

13e Les chevaliers

Les enseignes

3e 14e Curiosités de différents endroits de Paris
Table des preuves Extrait de cartulaires de registres, avis et arrêts
Comptes et ordinaires Comptes de la prévôté

Œuvres et réparations publiques

Recettes et dépenses communes

 

Sources bibliographiques :

Inscrivez vous à notre newsletter (fréquence mensuelle maximum)

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer